Auteurs

Portrait de romancière : Isabelle Alexis

Portrait Isabelle Alexis

Ses comédies romantiques sont plus portées sur l’humour (grinçant) que sur les sentiments. Elle excelle dans l’art de montrer les travers de la société patriarcale et les petites lâchetés masculines avec des formules hilarantes. Isabelle Alexis est une des plumes les plus engagées de la comédie romantique française !

Comme dans une comédie romantique…

Comme toutes ses héroïnes, Isabelle Alexis est célibataire, elle boit, elle fume et a un sens de la punchline fulgurant. Je l’ai connue à un Salon du livre en 2008, en pleine vague post Bridget Jones/Sex and the city, nous faisions partie des premières romancières françaises à proposer notre vision de la « chick lit’ » (il y avait aussi Agnès Abécassis, Géraldine Maillet, Agathe Hochberg… j’étais la moins connue de toutes !). Isabelle venait de publier « Tous à mes pieds » et moi « Coups bas et talons hauts ».  Nous étions à un cocktail, j’avais mon portable collé à l’oreille quand elle s’était approchée, un verre de rouge dans une main, une clope dans l’autre.  Je me souviens de sa  mine horrifiée quand elle avait vu que j’étais en ligne avec… mon mari !
–  Je suis une vraie, moi ! m’avait-elle lancé de sa belle voix grave.Roman Isabelle Alexis Tous à mes pieds

Une vraie scène de copines de comédie romantique ! J’en ris encore 🙂
Oui, Isabelle est une « vraie ». Une vraie féministe, une vraie plume, une vraie grande gueule, un vrai grand cœur. Depuis on est toujours restée en contact. Nous faisons ensemble partie de la #TeamRomCom, collectifs d’auteures de comédies romantiques à la française avec qui nous avons publié le recueil de nouvelles « Y aura-t-il trop de neige à Noël? » en 2017.  Elle écrit actuellement une pièce de théâtre et milite activement pour les droits des femmes et des animaux..

Des débuts de comédienne

Avant d’être romancière,  cette parisienne née dans le XVI arrondissement a commencé sa carrière comme comédienne. En 1997, elle a une scène dans le film Didier face à Jean-Pierre Bacri. Elle joue Barbara, jeune femme qui provoque la jalousie de la copine du héros. « Et à part nichon elle fait quoi dans la vie ? » lance la copine en parlant de Barbara/Isabelle.

On a pu également la voir dans « Les gens en maillot de bain ne sont pas (forcément) superficiels »  d’Eric Assous en 2001, « Sexes (très) opposés » du même Eric Assous 2002 ou encore dans « Tristan » de Philippe Harel en 2003). Isabelle Alexis a aussi joué Suzanne, la voisine sadomasochiste de Chouchou et Loulou dans quelques épisodes de la saison 2 de « un gars une fille ».
Mais comment concilier ses convictions féministes et son amour de la littérature avec les rôles de blonde à gros seins que lui réservait le cinéma ? Fan de Flaubert, admiratrice de Marguerite Duras, de Christian Bobin,  Isabelle met fin à sa carrière de comédienne en 2003 pour se consacrer à l’écriture.

Affiche du film Tu vas rire mais je te quitte. D’après le roman d’Isabelle Alexis

La reine de la chick lit’ française

Elle a publié son premier roman, « Tu vas rire mais je te quitte » en 2002, puis « Tu peux garder un secret ? » en 2004. Suivront  « Dès le premier soir », « Tous à mes pieds », « Je n’irai pas chez le psy pour ce con ! », « Comme dans un film noir », « Dès le premier soir », « Ta vie est belle », qui seront tous des succès en librairie et seront tous édités en poche.

Elle est la seule écrivaine française de comédies romantiques à avoir deux de ses romans adaptés au cinéma : « Tu peux garder un secret » (2008) d’Alexandre Arcady  avec Juliette Arnaud et Pierre Arditi et « Tu vas rire mais je te quitte » (2005) de Philippe Harel avec Judith Godrèche et Sagamore Stevenin.  Quelle classe !

Isabelle est connue pour mettre ses héroïnes déjantées dans des situations abracadabrantes et les tirer de là avec un maximum d’humour et un minimum de vraisemblance. Quand je tiens un de ses romans entre les mains, je sais que je vais passer un moment délicieux à me marrer comme une baleine et m’offrir en prime une bonne dose de féminisme !

La punchline au service de la romcom !

« Tu as de la testostérone à la place des neurones. C’est ça ton problème. (Je n’irai pas chez le psy pour ce con !)

« Il y a deux sortes d’amour : l’amour insatisfait qui vous rend odieux et l’amour satisfait qui vous rend idiot. (Ta vie est belle)

« Prendre soin d’un homme,  moi ? (Mais mon pauvre vieux, même les plantes se suicident chez moi !)

« Moi, j’avais toujours préféré les hommes qui enlevaient leur pantalon en mon honneur plutôt qu’un seul qui me le faisait repasser (Dès le premier soir)

« Je ne connaissais pas tous ces codes. En général, je dîne, je bois trop et je couche. (Tous à mes pieds)

Bibliographie d’Isabelle Alexis

  • 2002 : Tu vas rire mais je te quitte – Plon
  • 2004 : Tu peux garder un secret ?  – Plon
  • 2006 : Dès le premier soir – Albin Michel/ J’ai Lu
  • 2008 : Tous à mes pieds – Albin Michel/ J’ai Lu
  • 2009 : Je n’irai pas chez le psy pour ce con – Albin Michel/J’ai Lu
  • 2010 : Brèves de filles, un festival anti-machos
  • 2011 : Comme dans un film noir – Flammarion/J’ai Lu
  • 2013 : Ta vie est belle – Flammarion
  • 2017 : Y aura-t-il trop de neige à Noël ? avec la #TeamRomCom – Charleston

 

2 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *