Les jardins du Roi sur le site officiel de la comédie romantique
Films d'amour

Les Jardins du Roi d’Alan Rickman

Les Jardins du Roi,

un film d’Alan Rickman sorti en 2014

Par Albertine Gentou

Albertine Gentou, journaliste, autrice, chroniqueuse

 

 

 

Disponible sur Orange VOD

Les Jardins du Roi d'Alan RickmanLes Jardins du Roi, une intrigue au cœur de Versailles

Une cloche tinte. Un enfant entre dans la chambre de Louis XIV. La famille royale égaie le réveil du monarque lequel projette de transformer les jardins de Versailles en un paradis. Générique.  Dans une campagne où l’on entend les oiseaux chanter, sur une ligne d’horizon avancent en filigrane telles des ombres chinoises une carriole tirée par trois chevaux et six hommes. Sur cette carriole : un arbre, les racines dressées vers le ciel. Dans le plan suivant, sur une musique très XVIIème siècle, un œil au travers d’un instrument savant regarde l’arbre descendre dans la cavité qui lui est destinée. Fondu d’obscurité. Dans la nuit soudaine, des mains s’agitent et s’escriment à parfaire l’agencement d’une plante dans la terre. Apparait la silhouette de la jardinière au moment où elle reçoit une invitation…

La présentation des protagonistes se joue là avec le roi soleil, le maitre d’œuvre nommé André Le Notre et la paysagiste Sabine de Barra.

Les Jardins du Roi d'Alan RickmanLes jardins du Roi, une  romance captivante

J’aime les débuts de films. Cinq minutes suffisent pour y adhérer ou pas. Lorsque je n’accroche pas, je le confesse, je zappe vers la fin. Si celle-ci parvient à me convaincre, je reviens au début. Avec mes films « doudou », je peux ainsi voir et revoir mes scènes préférées. Bref ! En quelques plans, Les Jardins du roi ont monopolisé mon attention. Je l’ai tout de suite trouvé apaisant. Non ? Si ! Cela tient du fait qu’il s’agit d’une histoire de jardiniers amoureux de la nature, du beau et de l’excellence (pour sa majesté).

Apaisant ne signifie pas ennuyeux, fastidieux ou soporifique, nous le savons. Qui est apaisant est souvent zen. Cependant pour épicer l’aventure, à la cour, surtout celle du Soleil, les intrigues et les complots pullulent tout autant que les histoires d’amour. Celle de Le Notre et de Sabine de Barra conjugue la passion au plus que parfait de la tendresse. Madame sait ô combien nourrir celui « qui meurt de faim ». Et elle sait aussi parler au monarque et aux nobles. C’est une femme qui n’a pas froid aux yeux : elle n’a plus rien à perdre. Ainsi c’est l’histoire d’un amour qui élève chacun au rythme d’une initiation, celle de la découverte de deux êtres unis dans un projet commun, l’aménagement du bosquet des rocailles au cœur des jardins du roi.

Les jardins du Roi, un film d’Alan Rickman

Ce film est réalisé par l’acteur britannique et homme de théâtre, Alan Rickman, connu du grand public pour avoir joué les « méchants » dans Piège de cristal ou Robin des bois, prince des voleurs avec Kevin Costner et surtout Severus Rogue dans la saga des Harry Potter. Mais Rickman est bien plus que cela. Il interprète le colonel Brandon, l’amoureux attentionné et dévoué de miss Marianne incarnée par Kate Winslet dans Raison et sentiments sous la direction de Ang Lee. Dans Love actually, c’est lui le mari infidèle de la sœur du Premier ministre. Là encore il a comme partenaires Emma Thompson et Hugh Grant. A croire qu’il n’y a plus de frontières entre la réalité et la fiction, les romans de Jane Austen et la scène londonienne…

Pour l’anecdote, il parait que Richard Curtis aurait souhaité que Rickman interprète Charles dans Quatre mariages et un enterrement à la place de l’irremplaçable Hugh. Pour en terminer avec la bio de cet attachant artiste, Alan Rickman a tenu un journal du début des 90’s jusqu’à sa mort en 2016, journal qui sera publié en 2022 aux éditions Canongate… Soit !

Pour en revenir à nos jardins, Kate Winslet incarne Sabine de Barra et Matthias Schoenaerts Le Notre, Alan Rickman sa majesté, et Stanley Tucci, Philippe d’Orléans le frère du roi, tous des comédiens qu’il n’est plus nécessaire de présenter. L’une demeure l’inoubliable du Titanic. L’autre l’étourdissant interprète de Loin de la foule déchainée ou de Rouille et d’os. Quant à Tucci, il a marqué de son empreinte de tueur L’Affaire Pélican entre autres thrillers.

Alan Rickman

Les jardins du Roi, une Histoire vraie?

Précisons pour les férus d’histoire avec un grand H, que ce film possède peu de vraisemblance historique, que le scénario élaboré par Rickman et son équipe s’en accommode allégrement selon leur fantaisie. Ainsi dans ce film, Le Notre plus jeune que le roi (alors qu’en réalité il avait vingt-cinq de plus) n’est pas le grand jardinier mais son fils. En outre, à cette époque, l’existence d’une femme artiste paysagiste, financièrement indépendante, relève de l’utopie. Quoiqu’il en soit, prenons ce film comme Alan Rickman nous l’a offert : une fable qui nous entraine dans un monde où règnent la beauté, un certain art de vivre et un cadre merveilleux où s’épanouissent deux âmes en quête d’absolu et du véritable amour.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.